Comment préparer des repas sans lactose ?

 

Si l’intolérance au lactose est synonyme de contrainte et de restriction alimentaire, il existe cependant de plus en plus d’alternatives qui permettent de préparer facilement des repas sans lactose, au quotidien. Découvrez ainsi comment cuisiner sans lactose mais avec plein de saveurs, en parfaite harmonie avec votre alimentation d’une part et vos préférences personnelles d’autre part.

 

Savoir identifier les sources de lactose pour préparer des repas sans lactose

 

Afin de préparer des repas sans lactose, il convient d’abord de connaître la liste des aliments les plus riches en lactose. En effet, ce sucre complexe n’est pas seulement présent dans les produits laitiers, entre lait, crème et fromage. La charcuterie, hors jambon, contient par exemple plus de lactose que le fromage, d’où l’importance de savoir déchiffrer les étiquettes nutritionnelles des produits industriels.

 

Parce qu’il est à la fois simple d’utilisation, peu sucré et abordable, le lactose est couramment utilisé dans l’industrie alimentaire. Associé à des ferments lactiques, il joue le rôle de texturant, garantissant ainsi la compacité des aliments concernés. Dans d’autres cas de figure, le lactose sert aussi d’agent de conservation. Il s’avère donc beaucoup plus facile de limiter sa consommation de lactose en privilégiant les repas maison par rapport aux repas à l’extérieur en général et industriels en particulier.

 

Développez alors vos connaissances sur le lactose et la nutrition pour éviter les produits lactosés et les remplacer par des ingrédients sans lactose dans vos repas préparés à domicile. Vous réaliserez de cette façon des plats savoureux sans pour autant subir les symptômes indésirables liés à l’intolérance au lactose.

 

Comment remplacer le lactose dans les repas maison ?

 

Contrairement à certaines idées reçues tenaces, les personnes intolérantes au lactose peuvent tout à fait cuisiner leurs recettes préférées, du gratin dauphinois à la crème brûlée, en y apportant une subtile touche d’originalité. Il suffit pour cela de privilégier des aliments moins riches en lactose que les ingrédients traditionnels des recettes classiques, voire exempts de lactose.

 

À titre d’exemple, le lait délactosé “Matin Léger” contient 0,1 g de lactose pour 100 g de produit fini, tandis que le lait entier et le lait écrémé s’accompagnent de 4,9 g de lactose pour 100 g de produit fini. À plus forte raison, les alternatives végétales aux produits laitiers sont conçues sans lactose, de quoi préparer vos repas en toute sérénité et en savourer chaque bouchée sans modération.

 

Le lait d’avoine ou d’amande se substitue ainsi au lait animal, alors que la crème de coco ou de soja est l’équivalent de la crème fraîche en cuisine. Ces alternatives permettent à la fois de cuisiner une grande variété de plats et d’élaborer des produits “laitiers” maison délactosés, à l’instar des yaourts et des glaces sans lactose.

 

En prime, les produits d’origine végétale s’adaptent à un plus grand nombre d’habitudes alimentaires, à commencer par les régimes végétariens, halal et casher. En préparant vos repas maison à l’aide de ces aliments, faites alors preuve d’une plus grande inclusivité et faites plaisir à tous vos invités sans exception, qu’ils soient intolérants au lactose ou bien sensibles à la cause animale.

Image redirigeant vers la fiche produit du pack lactorélance 1day et le pilulier 9000

 

Lactolérance - by ,
4.5/ 5

Your cart

Your cart is empty.