Peut-on devenir intolérant au lactose du jour au lendemain ?

 

Vous avez remarqué une gêne ou un inconfort au moment de la digestion après avoir consommé des produits laitiers, de la charcuterie ou encore une plat préparé ? 🍔🍕🥛

Ces symptômes sont peut-être le signe que vous êtes intolérant au lactose. Toutefois, avant de vous lancer dans des tests médicaux, il est important comprendre ce qu’est l’intolérance au lactose et comment elle peut survenir à l’âge adulte du jour du lendemain.

 

👇 Voici des éléments de réponse pour vous guider 👇

Qu’est-ce que l’intolérance au lactose ?

L’intolérance au lactose est l’incapacité de l’organisme à digérer le lactose, c’est-à-dire le glucide du lait. Cette incapacité est due au fait que le corps ne produit pas assez de lactase, une enzyme que l’on trouve chez tous les mammifères et qui permet de transformer le lactose en sucre simple.

Le lactose est un sucre dit “complexe” que notre organisme doit dissocier en deux sucres simples : le glucose et le galactose. Pour pouvoir transformer le lactose en deux sucres simples, c’est la lactase qui doit intervenir. Sans elle, le lactose n’est pas dissocié et il devient difficile à digérer.

Quels sont les symptômes de l’intolérance au lactose et comment la diagnostiquer ?

Les symptômes courants de l’intolérance au lactose

Les symptômes de l’intolérance au lactose peuvent varier d’une personne à une autre, mais aussi en fonction du degré de l’intolérance. De façon générale, les symptômes courant sont ainsi listés :

  • borborygmes
  • douleurs abdominales
  • ballonnements
  • flatulences ☣️
  • diarrhées 🚽

Dans certains cas (plus rares),  certaines personnes présentent des nausées et des vomissements, ou encore plus rarement des migraines et constipation.

Les troubles peuvent apparaître entre 15 minutes et 4 heures après ingestion de lactose. Certaines personnes peuvent ressentir des symptômes jusqu’à 24 heures après consommation des aliments contenant du lactose.

Les principaux tests permettant de diagnostiquer l’intolérance au lactose 💉

Il existe plusieurs tests à réaliser pour savoir si vous êtes intolérant au lactose :

  • le test d’éviction
  • le test de la supplémentation en lactase
  • le test respiratoire
  • le test génétique
  • le test de glycémie

Nous vous recommandons de réaliser d’abord un test d’éviction (éliminer complètement le lactose de l’alimentation pendant une courte période), puis, si le résultat est positif  (que vos symptômes habituels disparaissent), de faire confirmer votre intolérance auprès d’un médecin ou gastro-entérologue qui réalisera un nouveau test en milieu médical (respiratoire, génétique ou glycémique).

Sachez qu’aucun scanner ou IRM n’est susceptible de mettre en évidence l’intolérance au lactose.

 

Cliquez ici pour en savoir plus sur les symptômes et les tests

Peut-on devenir intolérant au lactose à l’âge adulte ?

L’intolérance au lactose, un phénomène naturel 🌿

Oui, un adulte peut devenir intolérant au lactose du jour au lendemain, c’est même naturel et normal. Chez les mammifères, la lactase est produite dans l’intestin grêle. Durant les premières semaines de notre vie (pendant le sevrage), l’activité de la lactase est maximale. Cependant, lorsque nous grandissons, l’activité de la lactase diminue dans notre organisme nous exposant à une intolérance plus ou moins sévère au fil des années.

Après l’adolescence, on estime que la lactase peut atteindre un taux résiduel entre 5 à 10%. En avançant dans l’âge, ce taux va encore se réduire de part la baisse d’activité de notre microbiote (la production de lactase chute), c’est pourquoi une grande partie des personnes âgées souffrent d’intolérance au lactose.

Pourquoi certaines personnes tolèrent mieux le lactose ? 🛡️

C’est le fruit d’une mutation génétique progressive de plusieurs milliers d’années !

Il y a 10 000 ans, dans le Caucase, des populations ont commencé à pratiquer l’élevage et à consommer du lait régulièrement. L’organisme de ces populations s’est adapté, et a donc naturellement produit davantage de lactase, et ce même durant l’âge adulte. Le corps s’est tout simplement adapté à un nouveau mode de vie ! Cette adaptation s’est transmise aux générations suivantes et les individus de ces régions sont devenus plus ou moins tolérants au lactose. C’est pourquoi nous observons des disparités plus ou moins importants à travers le monde…

On estime que 75% de la population mondiale serait intolérante au lactose (selon différent niveau de sévérité). En Europe, les chiffres sont plus bas avec 40% de population qui présenterait une intolérance modérée.  En France, 8% de la population souffre des symptômes d’intolérance au quotidien.

Notez par ailleurs que l’intolérance au lactose a souvent un caractère héréditaire. Si vos parents sont intolérants au lactose, il y a des chances que votre organisme ne produise plus suffisamment de lactase en vieillissant.

Les symptômes d’intolérance varient beaucoup selon les moments de la vie et selon l’âge. En outre, certaines personnes peuvent ressentir des symptômes après avoir consommé de grandes quantités de produits laitiers tandis que d’autres sont gênées même après avoir absorbé de petites quantités.

Trois facteurs peuvent expliquer l’apparition de l’intolérance au lactose : le vieillissement, des facteurs génétiques ou une maladie gastro-intestinale. La plupart du temps, ce sont tout simplement les gènes qui interviennent, couplés au fait qu’en vieillissant nous produisons naturellement moins de lactase.

Notez que dans les régions où l’on consomme moins de produits laitiers, les individus sont davantage susceptibles de connaître une intolérance au lactose. Dans le monde, on considère ainsi que les populations asiatiques, les africaines et sud-américaines sont les plus communément touchées par l’intolérance au lactose.

Peut-on guérir l’intolérance au lactose ?

Non, car l’intolérance au lactose n’est pas une maladie et il n’existe à ce jour aucun remède pour (re)devenir tolérant au lactose. Le seul moyen d’en finir avec les symptômes est de cesser de consommer du lactose (implique d’être très vigilant sur les aliments consommés et difficile à vivre au niveau social) ou encore d’aider l’organisme à digérer ce sucre complexe. Pour cela, il existe des compléments alimentaires à base d’enzyme lactase que vous pouvez prendre avant de consommer du lactose, ainsi que des probiotiques spécifiques à prendre quotidiennement afin de pouvoir s’alimenter normalement et de faciliter les repas pris à l’extérieur du domicile.

 

👇 Dites adieu aux symptômes de l’intolérance au lactose avec Lactolérance 👇

 

Image redirigeant vers la fiche produit du pack lactorélance 1day et le pilulier 9000

 

Lactolérance - by ,
4.5/ 5

Your cart

Your cart is empty.