Diarrhée et intolérance au lactose

Qu’est-ce que la diarrhée aiguë ?

La diarrhée aiguë est l’émission brutale depuis moins de 7 jours de selles trop fréquentes (plus de 3 fois par jour), trop abondantes et de consistance anormale (selles liquides ou très molles). 

C’est un motif de consultation fréquent aux pavillons des urgences médicales, présent surtout chez les nourrissons et les enfants, les adultes présentent fréquemment ce symptôme lors des intoxications alimentaires collectives et de certains cas d’intolérance alimentaire.

Une diarrhée aiguë peut être d’origine infectieuse (gastroentérite), inflammatoire (maladie de Crohn) ou allergique (allergie aux cacahuètes, aux protéines des œufs…).

L’intolérance au lactose

On rencontre également des épisodes de diarrhées aiguës chez les personnes qui souffrent d’intolérance alimentaire, comme l’intolérance au lactose (le sucre du lait) qui est liée à un déficit en enzyme lactase, l’absence de cette dernière empêche la décomposition du lactose en sucres simples assimilables (glucose et galactose) et provoque une fermentation dans le tube digestif.

L’intolérance au lactose est un syndrome abdominal marqué par l’apparition de mal de ventre, de douleurs abdominales aiguës, ballonnements et diarrhées parfois de vomissements surtout chez les enfants, 30 minutes à 2 heures après l’ingestion de produits laitiers, à cause de leur teneur élevée en lactose.

La diarrhée aiguë peut devenir chronique, particulièrement chez les personnes qui ne présentent pas de symptômes intenses, elles négligent souvent ce symptôme surtout si les épisodes de diarrhées sont éloignés. La diarrhée, en cas d’intolérance au lactose, est une diarrhée liquidienne, acide et souvent violente (on parle alors de météorisme), sans émission de sang, déclenchée après la prise de produits laitiers ou d’aliments élaborés qui contiennent du  lactose, la fréquence des diarrhées dépend de la quantité de lactose ingéré et du degré de déficit en lactase. 

Pour lutter contre les diarrhées provoquées par l’intolérance au lactose, il convient de respecter un régime pauvre en lactose et / ou de se supplémenter en enzyme lactase comme le propose Lactolérance.

Pack Protection 24h/24 - Intolérance au lactose

 

 

L’incapacité à digérer le lactose peut être la cause de nombreux symptômes qui varient d’un individu à un autre selon le degré d’intolérance. Parmi ces symptômes, certaines personnes peuvent subir des diarrhées dès lors qu’elles consomment des aliments contenant du lactose. La diarrhée est un symptôme qu’il ne faut pas négliger notamment parce qu’elle peut avoir des conséquences sur la bonne santé des personnes intolérantes. Aussi, faisons le point sur ce symptôme de l’intolérance au lactose.

 

Pourquoi l’intolérance au lactose peut-elle causer une diarrhée ?

 

Rappelons-le, l’intolérance au lactose est provoquée par un déficit de l’enzyme lactase dans notre organisme. C’est la lactase qui, en principe, permet à notre organisme de bien digérer le lactose en le dissociant d’un seul sucre complexe à deux sucres simples. Chez la plupart des adultes, l’enzyme lactase est trop peu présente dans notre organisme pour que nous puissions correctement digérer les produits contenant du lactose. Nous sommes donc naturellement intolérants au lactose, mais à des degrés différents d’un individu à un autre. Chacun peut ressentir des symptômes variables allant des borborygmes aux douleurs abdominales en passant par les flatulences ou encore des diarrhées.

 

La diarrhée est un symptôme que l’on n’associe pas systématiquement à l’intolérance au lactose. Parce que les épisodes de diarrhée peuvent être éloignés, les personnes intolérantes ne font pas toujours le lien avec la consommation d’un aliment contenant du lactose. Par ailleurs, la fréquence des épisodes de diarrhée peut varier en fonction de la quantité de lactose ingérée et du degré d’intolérance.

 

En cas de diarrhée fréquente, on peut réaliser les différents tests afin de confirmer ou d’infirmer l’intolérance au lactose. Il convient en effet de ne pas prendre ce symptôme à la légère, car la diarrhée peut être d’origine infectieuse, inflammatoire (maladie de Crohn) ou encore allergique (après absorption de cacahuètes ou d’œufs par exemple).

 

Comment remédier à des symptômes d’intolérance comme la diarrhée ?

 

Si vous êtes intolérant au lactose et que vous souffrez de diarrhées régulièrement, commencez par surveiller de près votre alimentation. Limitez ainsi les aliments contenant du lactose ou, si vous souhaitez continuer à consommer du lactose, optez pour une supplémentation en enzyme lactase. En cas d’intolérance au lactose, il est en effet tout à fait possible d’ingérer de la lactase sous forme de gélules ou de comprimés. Grâce à l’absorption de lactase, l’organisme va mieux assimiler le lactose : vous bénéficierez ainsi d’un meilleur confort digestif et serez soulagé de tous les embarras intestinaux dont vous souffriez sans supplémentation.

 

La lactase sous forme de gélule ou de comprimé est connue depuis une trentaine d’années. Il s’agit d’une enzyme très bien tolérée par l’organisme et qui ne provoque aucun effet indésirable. Chez Lactolérance, nous proposons plusieurs types de supplémentation. Lactolérance 1Day est élaborée pour tous les niveaux d’intolérance et une seule prise quotidienne suffit pour améliorer le confort intestinal de manière permanente. Nos gélules s’adressent aussi aux personnes souffrant d’une intolérance modérée (4500) ou d’une intolérance sévère (9000) : ces formats offrent une protection d’une heure. Il vous suffit donc d’adapter votre prise en fonction du type d’aliment que vous souhaitez consommer et de votre degré d’intolérance.

Commentaires

fr_FRFrench

Your cart

Your cart is empty.